mercredi 25 juin 2014

La boîte aux lettres du cimetière, Serge Pey, Editions Zulma


https://www.librairielafabriqueareves.com/livre/6823368-la-boite-aux-lettres-du-cimetiere-pey-serge-zulma

Dans cet opus hanté la guerre civile d'Espagne qui a marqué son enfance, Serge Pey tel un chaman invoque la poésie. Une poésie à la fois étrange, simple sans rimes ni strophes, "une poésie qui défait les noeuds de la pensée". Une poésie révolutionnaire "une poésie qui n'aime pas la poésie." révélée comme maxime.
Voilà, le décor est posé, la magie peut glisser maintenant dans la musique des mots et le silence des phrases.

L'invisible est visible, les choses s'animent, les morts s’incarnent, le monde s’inverse. Nous suivons Serge Pey enfant puis adulte dans la progression de plus de 30 courtes nouvelles tour à tour cruelles, drôles, cocasses et touchantes mêlant l'intime au politique, celui-ci parfois traité de manière burlesque.
Les récits ainsi peuplés d'images suréalistes sont comme des tableaux vivants.

Nous faisons la connaissance de son père, maître des belles leçons de choses de la vie , un philosophe qui va transmettre son goût de la poésie dans une ancienne porcherie tranformée en école. Sa mère courageuse et silencieuse « la bouche remplie d’épingles » allusion à son métier de couturière.
D’autres personnages, tous non conformistes figurent dans ce récit : sa tante appelée l’hirondelle, Chucho qui approche les grillons pour imiter dans une flûte leur son strident (le chant de la guerre) , Le Chien (astronome érudit), Pua, poète bohème et Turco à la mystèrieuse bibliothèque où les livres se doublent.

Chaque nouvelle est remplie de symboles sur la vie, l'espérance (la boîte aux lettes du cimetière), la résistance avec l'image du saumon qui sait user de son observation et de la puissance de la cascade pour nager à contre-courant.
De beaux passages parlent de la littérature et du pouvoir des livres "Quand nous lisons un livre, c'est souvent le livre qui nous lit. C'est pour cela qu'il nous faut deux livres,car l'un garde ce qu'il a volé de nous, et l'autre ce que nous lui avons pris". "Le véritable lecteur du livre est ce livre fermé, et nous devons devenir ce livre pour le lire".
Et sur ce qu'est la poésie "la poésie est une expérience de la langue qui se fait corps et d'un corps qui se transforme en langue".

La lecture est très agréable et linéaire, les nouvelles s'enchaînent les unes aux autres de manière naturelle, sans cassure. J'aime reprendre dans le texte le symbole de la porte comme lieu de passage qui transformée en table pour accueillir tous les invités un jour de mai devient objet d'expériences nouvelles et d'apprentissage.



Zakuro


Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.

dimanche 15 juin 2014

Nouveautés littéraires de l'été !

http://www.calameo.com/read/0035466721dcfabe5e941
La Fabrique à Rêves vous propose de découvrir les nouveautés littéraires de ce mois de juin pour vos lectures d'été.

Vous pouvez consulter notre sélection sur le catalogue virtuel, ou bien dans la version pdf.

Bonnes lectures !

samedi 14 juin 2014

Soirée jeux à la Fabrique à Rêves vendredi 20 juin à 20h30

La prochaine soirée découverte de jeux aura lieu le vendredi 20 juin à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.
L'entrée reste gratuite, bonbons et boissons seront proposés sur place.

Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts. Avec, par exemple : Blitz, Rumble in the house, Las Vegas, Splendor, Medieval Academy, Hick Hack, Chupacabra, Wazabi, Privacy, Wink, Pit, Compatibility, Nosferatu, Shabadabada, Mim Too, Déclic, Rythme and Boulet, Tokyo Train, The Island, 6 qui prend, Cappuccino, Concept, Defifoo, Shadow Hunters, Libertalia, Carcassone, Catane, Pingouins, Hanabi, Intrigo, Saboteur, 7 wonders, Loup Garous, Le désert interdit, Takenoko, Life Boats, Room 25, Tokaido, Mystères, Dixit, Linq, Le monde est fou, 8 master's revenge, Cyclades, Lady Alice, Resistance, Jamaica, La Havane et des dizaines d'autres !


Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tout le monde !

Merci de prévenir de votre venue par mail
à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !
 
A bientôt !

La fulgurance du geste, Fabienne Swiatly, L'amourier



"L'odeur de l'autre pour échapper à l'érosion du temps. Un bref moment de son existence on n'est plus seul".

------------------

Une histoire d'amour, eux
l'extase de l'abandon.

Le temps file pourtant et défait.
Elle ne l'aime plus.

Il a en lui l'attirance du vide.
Lui, chute en avant. Corps inerte.

Elle, de l'autre côté de la fenêtre.
Torpeur de la  douleur physique. Vivre.

Lire ce récit poignant c'est entendre, voir, ressentir, être là, le corps à l'écoute du texte.
Des paragraphes courts qui sont des  instantanés de moments arrêtés, de mouvements, de regards, de sensations.
Les phrases laconiques au bas de chaque page forment elles aussi  un écho puissant, poétique, fulgurant.

------------------
"Les instants auxquels on croit    A quel moment ?   Ce qui ne se partage pas"

 ------------------

Zakuro


 Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.

vendredi 6 juin 2014

Une saison à Longbourn, Joe Baker, Edition Stock


Le blanc éblouissant et le liseré fruité de la couverture, les pages souples, l'élégante typographie invitent à passer une délicieuse saison à Longbourn. Un moment agréable mais aussi nouveau et audacieux. Car Jo Baker auteure de plusieurs romans dont celui-ci est le premier publié en France choisit de faire parler et vivre la domesticité silencieuse du classique Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Il ne s'agit donc pas d'un "remake" mais bien de la même histoire qui fait passer ses personnages "secondaires" en premier plan.

Nous faisons donc la connaissance de la fébrile fourmilière qui cuisine, récure, lessive sous l'intendance de Mrs Hill de l'aube à la tombée de la nuit au service des époux Benett et de leurs 5 filles en âge de se marier. L'avenir de tous est en jeu. Aux étages inférieurs se trouvent donc Mr Hill âgé et fatigué, Polly encore enfant et Sarah, femme de chambre et jeune fille instruite qui rêve d'un nouvel horizon et surtout d'amour. L'arrivée d'un majordome James Smith à l'attitude déconcertante vient troubler le noyau chaleureux et solidaire de la cellule familiale que l'intransigeante mais affectueuse Mrs Hill avait su recomposer.

Ce roman très réussi parle de l'éveil à l'amour d'une jeune fille, de la tendresse filiale par procuration, du poids des secrets et de l'intégrité vis à vis de soi même et des autres. Il peut manquer parfois de profondeur aux personnages mais le temps est celui du labeur, non celui de l'introspection ou de l'apitoiement d'autant que la guerre est là. Pourtant, et c'est le charme du livre, le ton est léger et frais malgré les conditions de vie et de travail très dures car Sarah et les siens vivent dans la simplicité, l'affection et la sincérite.

C'est peut-être cela la panacée au domaine de Longbourn.




Zakuro



 Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne