samedi 27 décembre 2014

Montagne en balade, Benoit Audé, Editions du Rouergue


Quand les plus hauts sommets de la Terre se rencontrent, le temps se compte en siècles et l'espace est infini.
Souvenez-vous, justement, ce jour anniversaire de Volcan qui a duré 100 000 ans. Pour cette occasion, Montagne s'est déplacée en quittant provisoirement ses amis les dinosaures. A son retour, rien n'est plus comme avant.
A chaque enjambée, Montagne découvre un nouveau monde : des pyramides, un château fort, la ruée vers l'or, des samouraïs, la fonte des banquises, une mégalopole volante.
A chaque pas, Montagne ramène dans ses flancs, un élément, un petit bout de cet héritage universel qui constitue la mémoire de l'humanité.

Les doubles-pages sont foisonnantes de détails très colorés et amusants. Le jeu est accentué par la figuration d'invraisemblances et de scènes fantaisistes.

L'album de Benoit Audé possède le double talent et la complète réussite de distraire et d'amorcer une réflexion du jeune lecteur sur l'évolution de son environnement.



Zakuro

Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne


dimanche 21 décembre 2014

Ciel à perdre, Poèmes, Aksinia Mihaylova, Editions Gallimard


S'il est une cinquième saison, c'est bien celle de l'amour. L'amour est toutes les saisons. Ce moment entre jour et nuit, à la brune de la vie.
Le recueil de la poétesse bulgare Aksinia Mihaylova écrit directement en langue française est un chef d’œuvre d'impressions poétiques sur l'amour et ses déconvenues.
Un amour changeant selon les latitudes du corps et des pensées, amour fauve passionné ou amour anémié par le besoin de liberté et de solitude.

Les poèmes forment une missive ardente à l'homme aimé.
L'usage de "Tu" et "Toi" au miroir inversé de "Je" et "Moi" imprègne les mots d'une intense substance sensuelle et onirique ;

"Chaque fois quand tu me dis
que demain n'existe pas
un vent masculin se précipite vers moi
gonfle ma robe et m'emporte
sur les hautes terrasses d'un septembre
où je peux longuement regarder ton ombre
m'approchant de tous les côtés."


Pour évoquer le visage aimé, la poésie se love dans les gestes quotidiens, le paysage et la nature, la pluie, les voyages, les bruits de la ville.
Le corps exécute alors que les pensées s'envolent ;

"Moi, je remue la marmelade de prunes sur le poêle
avec la longue cuillère en bois de ma grand-mère,
je regarde le jardin, toujours le même à la fin de septembre,
je regarde la vie, toujours plus grande que nous
et je comprends qu'elle n'a pas de synonyme".


Le ton est résolument moderne teinté d'un brin d'insolence et d'insoumission à part égale dans les distances parallèles de l'homme et de la femme ;

"Non, je n'ai jamais vu un arbre triste
mais je ne veux plus refléter le monde
comme un miroir ébréché,
découper les solitudes des après-midi de dimanche
en suivant la lumière qui saute de jardin en jardin,
raccommoder les bouts de mer inaccessibles
que tu m'envoies et je suis hors saison."


Lire ce texte d'une grande beauté sensorielle est comme s'éblouir des couleurs d'un arc-en-ciel les jours de pluie d'une fin d'été.


Zakuro




Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.


 

mercredi 17 décembre 2014

Ouverture de la Fabrique à Rêves les 22, 23 et 24 décembre

La Fabrique à Rêves sera ouverte les lundi 22, mardi 23 et mercredi 24 décembre de 10h à 19h sans interruption. 

Venez en profiter pour découvrir notre sélection de livres et de jeux !

L'équipe de la Fabrique à Rêves vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année.

Cette nuit, je l'ai vue, Drago Jancar, Phébus


L'histoire dramatique d'une femme et de son pays.

Drago Jancar écrit un roman majestueux, passionné et grave : l'auteur slovène entrelace les faits historiques de l'ancienne Yougoslavie et le mystère d'une disparition.
La disparition de Veronika et son mari Léo Zarnik une nuit de janvier 1944 dans leur domaine de Podgorsko, au pied des montagnes.
J'ai ressenti ô combien Drago Jancar aime la Slovénie comme il aime son personnage flamboyant qu'est Veronika.
Par une force narrative puissante, l'auteur réussit à nous faire sentir la présence physique de Veronika alors qu'elle ne s'exprime jamais directement. Veronika ne vit que dans les souvenirs ou les témoignages des cinq narrateurs, très proches d'elle à un moment de sa vie.
Tous voient Veronika, mais elle est absente, elle est un rêve, un lieu inaccessible. Indépendante, non conformiste et passionnée, Veronika est insaisissable.

J'ai passionnément aimé ce roman de 200 pages lues en une soirée. Comme les ouvrages de Sandor Maraï, Drago Jancar ancre avec force l'effritement des repères culturels, sociétaux et politiques d'une Europe centrale du XXième siècle sur des individus pris au piège d'un mode de vie qui n'existe plus.

Ce très beau roman de Drago Jancar atteint ici la même perfection.



Zakuro



Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.



mardi 9 décembre 2014

FAC en Fête : 50 euros en bons d'achat et de nombreux lots à gagner !

La FAC (Fourmies Artisanat Commerce) organise un grand concours du 5 au 28 décembre.
De nombreux lots à gagner (écran plat, tablettes, ...) dont un bon d'achat de 50 euros à la Fabrique à Rêves.
Les bulletins de participation sont disponibles en librairie.


lundi 8 décembre 2014

Résultats du concours Saint Nicolas

Le concours Saint-Nicolas est terminé.
Les gagnants seront prévenus par mail ou téléphone et pourront venir chercher leurs lots à la Fabrique à Rêves.

Catégorie des petits enfants :
1er prix : Faustine D., 11 ans
2ème prix : Bénédicte T.,12 ans
3ème prix : Lorelei M., 4 ans

Catégorie des grands enfants :

1er prix : Pauline T., 16 ans
2ème prix : Stéphane D., 36 ans
3ème prix : Mathieu T., 20 ans

Merci à tous de votre participation, ne manquez pas le nouveau concours organisé par la FAC, avec, entre autres gains,  un bon d'achat de 50 euros à la Fabrique à Rêves.

lundi 1 décembre 2014

Soirée jeux le 12 décembre !

La prochaine soirée jeux aura lieu le vendredi 12 décembre à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.
L'entrée reste gratuite, bonbons et boissons seront en vente sur place.
Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts. Avec Zik, Blitz, Rumble in the house, Las Vegas, Splendor, Medieval Academy, Hick Hack, Chupacabra, Wazabi, Privacy, Wink, Pit, Compatibility, Nosferatu, Shabadabada, Mim Too, Déclic, Rythme and Boulet, Tokyo Train, The Island, 6 qui prend, Cappuccino, Concept, Defifoo, Shadow Hunters, Libertalia, Carcassone, Catane, Pingouins, Hanabi, Intrigo, Saboteur, 7 wonders, Loup Garous, Le désert interdit, Takenoko, Life Boats, Room 25, Tokaido, Mystères, Dixit, Linq, Le monde est fou, 8 master's revenge, Cyclades, Lady Alice, Cash'n'Guns, Resistance, Jamaica, Istanbul, Enigma, La Havane et des dizaines d'autres !

Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tous !
 
Merci de prévenir de votre venue par mail à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !

Lis avec moi, le samedi 13 décembre !

Ne manquez pas, le samedi 13 décembre à partir de 15h30 à la Fabrique à Rêves, et en partenariat avec l’association Lis avec moi !, une lecture de contes et d'histoires pour enfants.

Venez découvrir les belles histoires de Christelle, qui raviront les petits comme les grands.
Après la lecture, un goûter sera offert aux enfants.

Réservation indispensable auprès de la Fabrique à Rêves, ou de Christelle.

Le dernier gardien d'Ellis Island, Gaëlle Josse, Editions Noir sur Blanc


Il reste 9 jours avant la fermeture d'Ellis Island ; 9 jours pendant lesquels John Mitchell, dernier gardien de l'île, se retrouve seul. Sur ce rocher hanté par les visages et les voix des migrants européens, le gardien est lui aussi prisonnier de ses fantômes. De gardien détenant le pouvoir, il devient une personne, John Mitchell dont l'isolement provoque en lui un séisme intérieur dans ce qu'il est et ce qu'il sait.
Nous suivons les pensées de John Mitchell au fur et à mesure qu'il écrit son journal. Le gardien raconte l'arrivée des bateaux, la longue attente de tous ces anonymes dont le destin dépend d'une machine administrative organisée et implacable qui ouvre ou ferme les portes du territoire américain.
Le dernier gardien qui a toujours vécu sur l'île confie sa vie faite de tous ces fragments d'exils. Il dit la dure confrontation entre l'ordre et la protection de l'Amérique dont il est le garant sur l'île et ses inévitables rencontres faites d'empathie.
Au fil de ses confidences, nous voyons s'effondrer ses certitudes, se déchirer l'armure de son invulnérabilité et comment il a a pu enfreindre les règles et se perdre aussi, en tant qu'homme.

"C'est par la mer que tout est arrivé. Par la mer, avec ces deux bateaux qui ont un jour accosté ici. Pour moi, ils ne sont jamais repartis, c'est le vif de ma chair et de mon âme qu'ils ont éperonné avec leurs ancres et leurs grappins".

Dès les premières phrases j'ai aimé ce livre de Gaëlle Josse qui tout en finesse et profondeur nous fait entrer dans ce huis clos insulaire. J'ai eu du mal à le quitter.



Zakuro


Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.