mardi 15 décembre 2015

L'Ange de l'oubli, Maja Haderlap, Editions Métailié



Prisonnière des atrocités de la deuxième guerre mondiale qui ont touché violemment sa famille, une petite fille porte en elle les douloureuses traces du passé.
Celui de la minorité slovène au cœur des montagnes de Carinthie en Autriche.

Entre une grand-mère qu'elle adore mais dont l'esprit est resté à Ravensbrück et un père très fragilisé par une enfance cachée dans les forêts sombres où les arbres ont  des veinures de sang,   la petite fille cristallise en elle toutes les peurs dont elle parvient adulte à s'extraire par la littérature.
Son enfance à  tout jamais fichée dans les blessures et les plaies de la guerre, la jeune fille a la force et le courage de s'émanciper de ce cercueil de souvenirs pour aller vers l'oubli, vers elle-même.
Devenir une femme qui s 'échappe de la chrysalide de douleur en composant un récit, un témoignage de reconnaissance à tous les disparus.

L'ange de l'oubli de Maja Haderlap est ce lent cheminement sombre, mais aussi une victoire contre tous les démons d'une enfance meurtrie qui apprivoisés et vaincus laissent place à la mémoire et à l'écriture d'une femme libre.


Zakuro.

mardi 1 décembre 2015

Séance de dédicace avec Kévin Monfils le 19 décembre

La Fabrique à Rêves aura le plaisir de recevoir Kévin Monfils, le samedi 19 décembre à partir de 15h, qui viendra présenter et dédicacer son livre "La malédiction du Mooga".

Lis avec moi, le samedi 19 décembre

Ne manquez pas, le samedi 19 décembre à partir de 15h30 à la Fabrique à Rêves, et en partenariat avec l’association Lis avec moi !, une lecture de contes et d'histoires pour enfants.

Venez découvrir les belles histoires de Christelle, qui raviront les petits comme les grands.
Après la lecture, un goûter sera offert aux enfants.

Réservation indispensable auprès de la Fabrique à Rêves, ou de Christelle.

lundi 30 novembre 2015

Notre sélection Star Wars

Pour accompagner la sortie du nouvel épisode de Star Wars, la Fabrique à Rêves vous propose de découvrir sa sélection de beaux livres, romans et jeux tirés de cette incontournable saga.

Soirée jeux le 18 décembre

La prochaine soirée jeux aura lieu le vendredi 18 décembre à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.

Le prix de l'entrée est de 1 euro.
Bonbons et boissons seront en vente sur place.

Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts.

Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tous ! 
 
Au cours de la soirée, un tirage au sort aura lieu pour gagner un jeu.
 
Merci de prévenir de votre venue par mail à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !

dimanche 29 novembre 2015

Exposition des oeuvres d'Achka

L'exposition des œuvres d'Achka à la Fabrique à Rêves se prolonge jusqu'au 19 décembre.
Profitez-en pour venir admirer son travail d'une minutie exceptionnelle.




Horaires d'ouverture de décembre

Voici les horaires d'ouverture de la librairie pendant le mois de décembre :
Le lundi : 10h-12h* et 14h-18h
Du mardi au vendredi : 10h-12h et 14h-18h30
Le samedi :10h-12h et 14h-18h

De plus, la Fabrique à Rêves sera ouverte sans interruption du lundi 21 au jeudi 23 décembre de 10h à 19h, et le jeudi 24 décembre de 10h à 18h.

* Le lundi 28, retour aux horaires habituels (14h-18h)

samedi 28 novembre 2015

Fêtez la Saint Nicolas à l'écomusée de Fourmies !

A l'occasion de la fête de la Saint Nicolas, la Fabrique à Rêves proposera une animation de jeux pour enfants, le dimanche 6 décembre de 14h à 18h30, à l'écomusée de Fourmies.

Nous pourrons également vous conseiller sur l'achat des livres et des jeux disponibles sur notre stand.

jeudi 19 novembre 2015

Par bonheur le lait..., Neil Gaiman

Pour justifier le temps infini qu'il a pris à aller acheter le lait pour le petit-déjeuner, un père raconte à ses enfants les aventures qu'il a vécues en revenant des courses : d'abord enlevé par des extraterrestres qui rêvent de redécorer la planète, il rencontre ensuite un stégosaure (inventeur de la montgolfière, et de la machine à remonter le temps), se fait capturer par des pirates, rencontre des poneys à la robe bleue constellée d'étoiles jaunes…
Par bonheur le lait… est une histoire courte écrite pour rendre justice à la figure du père, quelque peu malmenée dans l'album Le jour où j'ai échangé mon père contre deux poissons rouges, du même auteur. C'est finalement une histoire typique de Neil Gaiman : loufoque, sans queue ni tête, et surtout pleine d'humour.
À noter que le livre est illustré par Boulet pour la version française, ce qui n'en rend sa lecture que plus agréable.

Ce livre est également disponible sur notre site de vente en ligne

dimanche 8 novembre 2015

La Fabrique à Rêves dans la Voix du Nord

Retrouvez sur ce lien un article de la Voix du Nord sur la Fabrique à Rêves :

"La Fabrique à Rêves, la librairie généraliste de Fourmies, participe au mois de l’économie sociale et solidaire dont c’est la huitième édition dans la région. L’occasion de rencontrer ses libraires qui se battent pour exister.

 Des rencontres, des expositions, des lectures, des dédicaces et des jeux, c’est en gros le programme proposé dans la région par 26 coopératives participatives (SCOP et SCIC) qui prennent part à cette édition dont La Fabrique à Rêves, la librairie généraliste de Fourmies. L’occasion d’entrevoir son histoire singulière, de rencontrer ses aventuriers du livre qui se battent pour exister face à à la concurrence du géant d’Internet Amazon par exemple et de partager leurs projets et leurs ambitions. Elle a été créée sous la forme d’une société coopérative participative (SCOP), il y a six ans. « Quand on est en SCOP, on fait partie de l’économie sociale et solidaire », dit Dominique Debuys. Co-gérante, cette dernière est associée à Stéphane Pinvin. Cette petite entreprise appartient à ses salariés. C’est une alternative à l’économie capitaliste. « Et ça marche. On a fidélisé une clientèle, toutes générations confondues. Ici, on trouve de tout. On est aussi une librairie de service », informe Mme Debuys. Dans cette petite structure sont employés deux salariés qui accueillent et guident le public en quête de bons bouquins. La priorité est donnée aux jeunes du territoire. Les scolaires y font leur premier pas dans le monde professionnel, à l’occasion de stage en immersion. « On a un service de commande avec livraison deux fois par semaine », ajoute Dominique Debuys. En rayon, à portée de main, ce sont pas moins de 6000 ouvrages disponibles, dans tous les genres. « On a voulu en faire un lieu de vie, de rencontre et d’échange et bien sûr de proximité », signale t-elle. Ce temple dévolu au livre, où règne une atmosphère de recueillement, vit au rythme des animations et des expositions mises en place à échéance régulière. Diseuse-liseuse, Christelle Marlin de l’association Lis avec moi libère la magie des mots aux oreilles des enfants lors de lectures publiques, une fois par mois. Des soirées jeux rassemblent 20 à 30 participants. Il y a aussi de la rencontre-dédicace avec les auteurs. Et les artistes sont invités à exposer leur imaginaire, à l’instar d’Achka qui expose actuellement ses mandalas d’une précision d’orfèvre."

jeudi 5 novembre 2015

Axolot, Patrick Baud

Axolot est avant tout un site web ainsi qu'une chaîne Youtube. Le principe : faire découvrir des faits incongrus mais véridiques, qu'ils soient historiques ou scientifiques.

Et cet album restitue parfaitement cet esprit. La plupart des histoires sont racontées sous forme de BD (d'auteurs différents, parmi lesquels on notera la présence de Boulet). Les récits indépendants alternent avec des thèmes répartis tout au long de l'ouvrage ( cinq arbres hors du commun, les manières dont notre cerveau nous manipule…). Chaque histoire se termine par une note de l'auteur, rapportant brièvement l'histoire au sens brut.
D'autres planches agrémentent l'album, du bestiaire fantastique au « cabinet de curiosités », qui recense en quelques lignes d'autres faits incroyables.

Les crises (toujours inexpliquées) de danse collective, l’île des poupées au Mexique, la paralysie du sommeil… Au final, des dizaines de faits et de sujets, frôlant le fantastique et pourtant bien réels, sont à découvrir dans cet album. On attend le second, prévu le 12 de ce mois, avec impatience !
  

dimanche 1 novembre 2015

Ateliers de création de mandalas le 21 novembre

Dans le cadre de l'exposition d'Achka du 31 octobre au 30 novembre, la Fabrique à Rêves et Achka vous proposent deux ateliers d'arts le samedi 21 novembre, de 15h00 à 16h30.

Un atelier de création de mandalas, guidé par Achka, et réservé aux enfants de plus de 8 ans.
Le second atelier, coloriage des mandalas d'Achka, sera réservé aux enfants de moins de 8 ans.

Le nombre de places étant limité, une réservation est indispensable, soit directement en librairie, par téléphone (03.27.65.35.97) ou par mail.


samedi 31 octobre 2015

Soirée jeux le 20 novembre

La prochaine soirée jeux aura lieu le vendredi 20 novembre à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.

Le prix de l'entrée est de 1 euro.
Bonbons et boissons seront en vente sur place.

Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts.

Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tous ! 
 
Au cours de la soirée, un tirage au sort aura lieu pour gagner un jeu.
 
Merci de prévenir de votre venue par mail à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !

jeudi 29 octobre 2015

Exposition des oeuvres d'Achka du 31 octobre au 30 novembre

La Fabrique à Rêves aura le grand plaisir d'exposer les œuvres d'Achka (Hervé Kocurek), artiste contemporain qui explore le dessin graphique et géométrique.


Du 31 octobre au 30 novembre, venez découvrir ses recherches orientées sur le mandala.

Dans le cadre de cette exposition, Achka proposera un atelier de création de mandalas le samedi 21 novembre (inscription et renseignement en librairie).




 




mardi 27 octobre 2015

Archives du vent, Pierre Cendors



"Mettre en lumière le langage de l'obscur".

Faire naître de l'invisible et des ombres une autre réalité que celle du monde où nous vivons.
Renouer avec l'autre partie de nous-mêmes bien plus révélatrice de qui nous sommes mais ensevelie sous la sédimentation du quotidien.
Pierre Cendors nous offre cet instant dans un texte hypnotique et sublime comme le regard magnétique et profond  de l'actrice Louise Brooks, l'ange noir, qui semble sonder notre âme.

"Archives du vent", la seule lecture du titre est déjà prometteur du charme terrible de ce livre  : saisir l'impalpable.

" Dans ce monde devenu tout à coup immobile, je crus entrevoir l'essence de la beauté. Elle était là, devant moi : fragile banquise d'un instant, pure flottaison de l'âme sur les hauts-fonds d'un mystère. La contempler ainsi dans sa nudité assouvissait un désir de sacré, qui dans le même temps, se révélait inextinguible".

"Le marcheur du vide", " ouverture au noir", "le cabaret du néant"  sont des exemples de titres de chapitres qui sont révélateurs de l'emprise très forte d'emmener le lecteur  vers une frontière de plus en plus floue entre la réalité et un autre réel possible, vers une autre dimension où le vrai et le faux s'éteignent.

L'écriture et le cinéma des années 30 et 50 s'imbriquent naturellement dans ce roman très singulier à la fois métaphysique et réaliste construit autour d'une énigme qui s'apparente à une enquête policière.
Egon Storm est un réalisateur islandais reconnu mondialement par son invention technologique révolutionnaire, le Movicône :  faire jouer ensemble des acteurs disparus dans des films qu'ils n'ont jamais tournés.
Rattrapé par sa célébrité, cet homme solitaire et adepte de chamanisme  se réfugie dans les terres les plus éloignées d'Islande, là où le ciel rejoint la mer.
Dans une cavité rocheuse seulement recouverte à marée haute, Egon Storm y puise l'inspiration. Il  a  aussi  de puissantes  visions qui le ramènent à  un homme mystérieux,  Solness.

Je ne dévoilerai pas plus l'intrigue car tout  réside entre les lignes des feuilles blanches et les séquences en noir et blanc du cinéma muet.
J'ai lu le livre, j'ai vu un film , c'est un pur plaisir.
Je ne peux que répéter mon enthousiasme à lire "archives du vent". J'ai été surprise par la tournure des évènements et  complétement envoûtée par son imaginaire très séduisant.


Zakuro.




 

lundi 26 octobre 2015

Lis avec moi, le mercredi 4 novembre

Ne manquez pas, le mercredi 4 novembre à partir de 15h30 à la Fabrique à Rêves, et en partenariat avec l’association Lis avec moi !, une lecture de contes et d'histoires pour enfants.

Venez découvrir les belles histoires de Christelle, qui raviront les petits comme les grands.
Après la lecture, un goûter sera offert aux enfants.

Réservation indispensable auprès de la Fabrique à Rêves, ou de Christelle.

jeudi 8 octobre 2015

Philip K. Dick, Ubik


Des morts en sursis avec qui l'on peut encore communiquer, un monde ultra-capitaliste où il faut payer pour tout, y compris pour ouvrir la porte d'entrée de son appartement, et ces personnes dotées de pouvoirs psioniques (télépathes, précognitifs) à qui s'opposent les « anti-psis », capables d'annuler les talents des psis : c'est le monde d'Ubik.

Joe Chip, le personnage principal, travaille pour Glen Runciter, dirigeant d'une entreprise qui engage ces « anti-psis ». Il est envoyé, lui, son patron et toute une équipe en mission sur la Lune, où l'on soupçonne qu'une entreprise a été infiltrée par des psis. Le tout se révèle un piège, agrémenté d'un attentat. L'équipe fuit la planète en emportant leur patron mourant. Et c'est là que tout dégénère autour d'eux : la navette, âgée de quelques années, comporte des éléments datant de plus de dix ans ; le café qu'on leur sert sur Terre est moisi comme s'il datait de plusieurs années ; les appareils technologiques de la maison de Joe se transforment peu à peu en matériel désuet ; il entend la voix de son patron mourant au téléphone, et découvre que son visage apparaît sur les pièces et les billets de banque… L'histoire nous emmène de suppositions en suppositions à travers un monde profondément troublant.
Philip K Dick est un monument parmi les auteurs de science-fiction. Blade Runner, Total Recall, Minority report, A scanner darkly,… on ne compte plus les films adaptés de ses œuvres. Ubik fait partie de ses livres les plus encensés par la critique, et à raison. On y retrouve les thèmes favoris de l'auteur (les mondes parallèles, les pouvoirs psioniques, la critique de la politique, des thèmes religieux et mystiques), ses interrogations (« Qu'est-ce que la réalité ? »), le tout dans un style impeccable. Ubik est probablement l'un des plus aboutis des romans de l'auteur. À lire absolument.

France M.

mardi 29 septembre 2015

La Fabrique à Rêves au salon ValJoly'Maginaire les 24 et 25 octobre !

La Fabrique à Rêves aura le plaisir de participer au ValJoly'Maginaire, le Salon qui met L'Imaginaire à votre portée !

Cette cinquième édition se tiendra les 24 et 25 octobre 2015 dans la station touristique du ValJoly à Eppe-Sauvage dans le Nord de la France.

Plus d'informations sur le site du ValJoly'Maginaire.

Soirée jeux le 16 octobre

La prochaine soirée jeux aura lieu le vendredi 16 octobre à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.

Le prix de l'entrée est de 1 euro.
Bonbons et boissons seront en vente sur place.

Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts.

Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tous ! 
 
Au cours de la soirée, un tirage au sort aura lieu pour gagner un jeu.
 
Merci de prévenir de votre venue par mail à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !

dimanche 27 septembre 2015

Conte et dédicace de Guillaume Le Chevalier, le samedi 10 octobre



La Fabrique à Rêves aura le plaisir de recevoir le conteur Guillaume Le Chevalier le samedi 10 octobre vers 16h, après la lecture de Christelle.
Guillaume viendra nous conter "Zébulon ou l'orgueil", le formidable voyage initiatique d'un petit zèbre qui rêvait de gravir une montagne.

Ce conte sera suivi d'une séance de dédicace du livre "Rêves d'enfant" de Guillaume le Chevalier.


L'entrée est libre, les petits et les grands sont les bienvenus !


Lis avec moi, le samedi 10 octobre

Ne manquez pas, le samedi 10 octobre à partir de 15h30 à la Fabrique à Rêves, et en partenariat avec l’association Lis avec moi !, une lecture de contes et d'histoires pour enfants.

Venez découvrir les belles histoires de Christelle, qui raviront les petits comme les grands.
Après la lecture, un goûter sera offert aux enfants.

Réservation indispensable auprès de la Fabrique à Rêves, ou de Christelle
 

samedi 26 septembre 2015

Japan Ari les 3 et 4 octobre !

La Fabrique à Rêves aura le plaisir de participer au festival Japan Ari les 3 et 4 octobre à Fourmies.

Nous vous donnons rendez-vous ces deux jours, de 10h à 18h, à notre stand de vente de mangas et livres centrés sur le Japon, à la salle Marie-José Pérec.

Plus d'informations sur le site de la mairie de Fourmies.

Orties, rêve d'un songe en lettres de feu.



Ce poème fait écho au roman "la maison aux orties" où j'ai retrouvé le même hommage poignant de Vénus Khoury-Ghata à sa famille et à son enfance dans un village du Liban.

La grande inspiratrice de l'écriture  flamboyante de l'auteure  est  sa mère défunte très présente dans ses nuits sans sommeil :

"Penchée au-dessus de mon épaule
la morte analphabète surveille ce que j'écris
chaque ligne ajoute une ride à mon visage".

Arrive le personnage principal du texte, principal parce qu'il se fait entendre par ses bruits et sa colère   "la colère du père renversait la maison nous nous cachions derrière les dunes pour émietter ses cris" ;

Les doigts effleurent la cicatrice  douloureuse laissée par la mort d'un frère fragile dont la fibre poétique a été violemment atrophiée ;

Les mots écrits sur la page  unissent dans le prisme de l'écriture  trois sœurs touchées par l'embrasement de  la folie :




"Trois sœurs réunies en une seule qui tient la plume
la fait courir sur la page
et la page se met à parler
la page dit :
encrier renversé
lampe brisée
pétrole en flammes
incendie (...)"

Les mots coulent à l'encre rouge des peines et des souvenirs d'enfance indissociables de la guerre et de la violence.
Oscillation constante entre Orient et Occident où la langue universelle deviendrait celle  des billes de verre qui tintent dans les poches des enfants.

Sur la page blanche, les fantômes des disparus tracent des courbes et des traits, guident la narratrice vers un horizon de lumière.
Vers un jardin de mûriers arraché des orties envahissantes aux feuilles  piquantes :

"je sarcle
élague
arrache
replante dans mes rêves
le matin me trouve aussi épuisée qu'un champ
labouré par une herse rouillée".




Zakuro