mardi 29 septembre 2015

La Fabrique à Rêves au salon ValJoly'Maginaire les 24 et 25 octobre !

La Fabrique à Rêves aura le plaisir de participer au ValJoly'Maginaire, le Salon qui met L'Imaginaire à votre portée !

Cette cinquième édition se tiendra les 24 et 25 octobre 2015 dans la station touristique du ValJoly à Eppe-Sauvage dans le Nord de la France.

Plus d'informations sur le site du ValJoly'Maginaire.

Soirée jeux le 16 octobre

La prochaine soirée jeux aura lieu le vendredi 16 octobre à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.

Le prix de l'entrée est de 1 euro.
Bonbons et boissons seront en vente sur place.

Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts.

Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tous ! 
 
Au cours de la soirée, un tirage au sort aura lieu pour gagner un jeu.
 
Merci de prévenir de votre venue par mail à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !

dimanche 27 septembre 2015

Conte et dédicace de Guillaume Le Chevalier, le samedi 10 octobre



La Fabrique à Rêves aura le plaisir de recevoir le conteur Guillaume Le Chevalier le samedi 10 octobre vers 16h, après la lecture de Christelle.
Guillaume viendra nous conter "Zébulon ou l'orgueil", le formidable voyage initiatique d'un petit zèbre qui rêvait de gravir une montagne.

Ce conte sera suivi d'une séance de dédicace du livre "Rêves d'enfant" de Guillaume le Chevalier.


L'entrée est libre, les petits et les grands sont les bienvenus !


Lis avec moi, le samedi 10 octobre

Ne manquez pas, le samedi 10 octobre à partir de 15h30 à la Fabrique à Rêves, et en partenariat avec l’association Lis avec moi !, une lecture de contes et d'histoires pour enfants.

Venez découvrir les belles histoires de Christelle, qui raviront les petits comme les grands.
Après la lecture, un goûter sera offert aux enfants.

Réservation indispensable auprès de la Fabrique à Rêves, ou de Christelle
 

samedi 26 septembre 2015

Japan Ari les 3 et 4 octobre !

La Fabrique à Rêves aura le plaisir de participer au festival Japan Ari les 3 et 4 octobre à Fourmies.

Nous vous donnons rendez-vous ces deux jours, de 10h à 18h, à notre stand de vente de mangas et livres centrés sur le Japon, à la salle Marie-José Pérec.

Plus d'informations sur le site de la mairie de Fourmies.

Orties, rêve d'un songe en lettres de feu.



Ce poème fait écho au roman "la maison aux orties" où j'ai retrouvé le même hommage poignant de Vénus Khoury-Ghata à sa famille et à son enfance dans un village du Liban.

La grande inspiratrice de l'écriture  flamboyante de l'auteure  est  sa mère défunte très présente dans ses nuits sans sommeil :

"Penchée au-dessus de mon épaule
la morte analphabète surveille ce que j'écris
chaque ligne ajoute une ride à mon visage".

Arrive le personnage principal du texte, principal parce qu'il se fait entendre par ses bruits et sa colère   "la colère du père renversait la maison nous nous cachions derrière les dunes pour émietter ses cris" ;

Les doigts effleurent la cicatrice  douloureuse laissée par la mort d'un frère fragile dont la fibre poétique a été violemment atrophiée ;

Les mots écrits sur la page  unissent dans le prisme de l'écriture  trois sœurs touchées par l'embrasement de  la folie :




"Trois sœurs réunies en une seule qui tient la plume
la fait courir sur la page
et la page se met à parler
la page dit :
encrier renversé
lampe brisée
pétrole en flammes
incendie (...)"

Les mots coulent à l'encre rouge des peines et des souvenirs d'enfance indissociables de la guerre et de la violence.
Oscillation constante entre Orient et Occident où la langue universelle deviendrait celle  des billes de verre qui tintent dans les poches des enfants.

Sur la page blanche, les fantômes des disparus tracent des courbes et des traits, guident la narratrice vers un horizon de lumière.
Vers un jardin de mûriers arraché des orties envahissantes aux feuilles  piquantes :

"je sarcle
élague
arrache
replante dans mes rêves
le matin me trouve aussi épuisée qu'un champ
labouré par une herse rouillée".




Zakuro

samedi 5 septembre 2015

Soirée jeux le vendredi 18 septembre

La prochaine soirée jeux aura lieu le vendredi 18 septembre à partir de 20h30 à la Fabrique à Rêves.

Le prix de l'entrée est de 1 euro, incluant la participation à un tirage au sort pour gagner un jeu au cours de la soirée.

Bonbons et boissons seront en vente sur place.

Au menu, jeux grand public, jeux d'ambiance, jeux de réflexion, jeux d'adresse, jeux de stratégie, jeux familiaux et jeux pour les experts.

Les participants peuvent apporter leurs propres jeux afin de les faire découvrir à tous ! 
 
Merci de prévenir de votre venue par mail à lafabriqueareves@orange.fr ou par inscription directe sur Facebook, les places étant limitées !

Lis avec moi, le mercredi 16 septembre

Ne manquez pas, le mercredi 16 septembre à partir de 15h30 à la Fabrique à Rêves, et en partenariat avec l’association Lis avec moi !, une lecture de contes et d'histoires pour enfants.

Venez découvrir les belles histoires de Christelle, qui raviront les petits comme les grands.
Après la lecture, un goûter sera offert aux enfants.

Réservation indispensable auprès de la Fabrique à Rêves, ou de Christelle.

jeudi 3 septembre 2015

Les nouveautés littéraires de septembre

L'équipe de la Fabrique à Rêves vous invite à découvrir les nouveautés de septembre sur notre site de vente en ligne ou directement en librairie.

Nous vous souhaitons une excellente rentrée littéraire avec de nombreuses bonnes lectures !

mercredi 2 septembre 2015

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir, Rosa Montero, Editions Métaillé



Il existe véritablement de la beauté  et une force consolatrice dans les mots de Rosa Montero. La vie passe par les mots.
Car rien n'est plus exigeant  et délicat que de savoir achever une histoire commune quand celui ou celle qui meurt emporte une partie de nous-mêmes.
Pychologue de formation et journaliste, Rosa Montero écrit  un ouvrage original qui superpose en filigrane son  témoignage à  la biographie de Manya Sklodowska-Marie Curie.
La trame du roman repose sur des extraits de son journal tenu pendant une année à la suite de la mort brutale de Pierre Curie en 1906 et des mots-clefs qui sont des ponts entre nos  existences individuelles passées, présentes et à venir.
L'auteure écrit sa douleur de la perte de son compagnon et à travers la vie courageuse de Marie Curie, de l'enfant à la vieille femme,  elle nous invite à dépasser les injonctions "Faire  ce qu'il faut" qui polluent nos trajectoires ; A trouver au bout du chemin une forme de légèreté  qui donne sens à la vie. Sur le sujet difficile de la mort, l'auteure déplore l'abandon des rites  "Mourir est une partie de la vie, pas de la mort : il faut vivre la mort (Iona Heath) " et dénonce ceux  qui  renvoient la mort à une maladie à laquelle nous nous devons de nous rétablir alors qu'il s'agit de nous réinventer" la peine est pure et sacrée, et jusque dans la mort il peut y avoir de la beauté, si nous savons la vivre."

De nombreuses citations et textes jalonnent également cet ouvrage qui aborde des thèmes aussi vastes que les  relations entre les hommes et les femmes, la place de la femme, le vieillissement ou encore  le pouvoir du langage et de la  littérature"la littérature comme toute forme d'art,est l'aveu que la vie ne suffit pas" (Fernando Pessoa) sans oublier pour terminer la sublime phrase de John Lennon " la vie c'est ce qui se passe pendant que nous sommes occupés à autre chose".


Zakuro